Histoire et développement politique

 

Après la chute du mur beaucoup d’effort a été contribué à la reconstruction et conservation des monuments historiques qui ont survécu les sévères destructions pendant la Seconde guerre mondiale.
Nous retrouvons les témoins du développement historique et politique de la ville sur nos promenades en bus ou à pied.

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Charlottebourg, exemplaire pour la période du baroque, avec les appartements royaux méticuleusement reconstruits offre une vue particulière sur la façon de vivre et l’attitude des rois prussiens. Une promenade de la Place des Gendarmes par le boulevard Unter den Linden jusqu’à l’Île des Musées montre la gloire de la Prusse en passant nombreux bâtiments aux façades récemment restaurées.

 

  

 

La cathédrale de Berlin construite sous Guillaume II comme cathédrale principale du protestantisme prussien, est devenu après sa reconstruction à nouveau un bâtiment impressionnant et typique pour cette époque, ainsi que l’Eglise du Souvenir dans la partie ouest de la ville, qui est devenue unique dans sa combinaison de ruine et nef nouvelle en signifiant un mémorial contre guerre et destruction et une curiosité principale pour Berlin après la guerre.

 

 

  

 

 

Aujourd’hui la période Nazi est toujours clairement visible à Berlin dans ses conséquences : les destructions dévastant la ville historique pendant la Seconde Guerre Mondiale et les endroits de mémoire aux souffrances des victimes comme le Mémorial du holocauste dessiné par Peter Eisenman.

 

Des édifices comme l’aéroport de Tempelhof, le complexe sportif autour du stade olympique et le ministère fédéral des finances sont des témoins de l’architecture des années trente.

 

   

 

L’ancien point de contrôle Checkpoint Charlie et des résidus du mur de Berlin aident à s’imaginer l’époque de la guerre froide et la division brutale de la ville. Pour mieux comprendre cette situation ou pour mieux s’en souvenir une visite du Musée du mur au Checkpoint Charlie est recommandée ainsi qu’une visite du musée des Alliés à Dahlem, de la prison de la sécurité d’état de la RDA (Stasi) á Hohenschönhausen, du mémorial soviétique à Treptow et du mémorial du mur à la Bernauer Straße.
En ville on découvre toujours des détails intéressants qui rappellent les quarante ans de développement différent dans l’ancienne partie communiste á l’est et de la partie libre à l’ouest de cette cité qui impose extérieurement unifiée maintenant.

 

  

 

 

Copyright © 2006 Berlin Visite